Notre approche

Le Centre de la Petite Enfance les Petits Nanooks accorde une grande importance au développement de l’enfant sur le plan linguistique. En effet, les éducatrices du CPE sont conscientes de la nécessité de développer les habiletés langagières de l’enfant, car la capacité intellectuelle va de pair avec la compétence sur le plan linguistique. Il lui donne de précieuses indications concernant l’ordre dans lequel les structures langagières sont assimilées, ce qui les aident à formuler par la suite des phrases complètes.

Les enfants apprennent par imitation et par renforcement positif, tout en ayant l’aptitude à intégrer les diverses règles de la langue. Le personnel éducateur du centre s’efforcer de trouver des moyens de maximiser le potentiel de l’enfant sur le plan de la compréhension et de l’expression. Afin d’y arriver, le personnel éducateur comprend comment s’acquiert l’habileté langagière et comment elle se développe. Il a à déterminer les actions à entreprendre dans le programme éducatif en francisation du milieu pour favoriser l’apprentissage du langage.

La francisation des enfants qui fréquente le CPE est donc activement sollicité, et c'est pour cette raison que le personnel du centre porte beaucoup d'importance au volet francisation. Définissons d’abord ce qu’est la francisation. La francisation est un renforcement en langue française accordé spécifiquement aux enfants intégrés au CPE les Petits Nanooks et qui ont besoin d’acquérir les connaissances de la langue et, par le fait même, améliorer leurs habiletés langagières.

La francisation comporte trois propriétés. D’abord, elle permet de former l’identité. Cette caractéristique rassemble toutes les composantes qui aident la personne à s’identifier comme francophone. Les composantes sont les résultats qui permettent à la personne de reconnaître son ‘’moi’’, ses expériences vécues et ses croyances personnelles. Ensuite, elle permet l’apprentissage de la langue. De cette façon, le français langue première doit être transmis dans le milieu de garde pour ainsi en assurer la continuité et l’épanouissement dans son environnement communautaire. Finalement, l’enfant prend conscience de sa culture. C’est l’ensemble des sentiments, des croyances et des valeurs qui se transmettent à l’intérieur d’un groupe. Dans le CPE, comme dans la communauté, l’enfant doit se sentir appartenant au groupe et non comme un simple spectateur.groupe-histoire

Afin de rendre le groupe homogène dans la culture francophone, il faut donner à l’enfant qui fréquente le centre, la possibilité de développer ses habiletés langagières. Il faut donc maximiser les interactions, tout en les élaborant à l’intérieur d’un bon programme éducatif. La francisation au CPE permet donc à l’enfant qui parle peu ou pas du tout le français à son arrivée, la possibilité d’acquérir une connaissance suffisante de la langue pour pouvoir ainsi communiquer avec les gens qui l’entourent.

En référence au programme éducatif en francisation du CPE les Petits Nanooks, voici donc les objectifs sollicités du volet francisation:

  1. Le bien-être, le respect et le développement de l’enfant dans sa culture, sa langue et son identité ;
  2. L’amélioration et la continuité de l’usage du français langue première chez l’enfant le parlant déjà;
  3. L’apprentissage et l’utilisation quotidienne de la langue française chez l’enfant né de parents francophones, anglophones ou de mariage mixte;
  4. L’apprentissage et l’utilisation, chez l’enfant, du français comme langue de communication première, lors des activités réalisées au CPE;
  5. La pleine reconnaissance de la vocation francophone de la garderie par les parents de la communauté.