Notre environnement

  • Imprimer

lautomne rougeIqaluit est la capitale du Nunavut, elle compte environ 7250 habitants, dont plus de 5000 Inuit et environ 600 francophones. Elle offre à sa population à la fois les avantages d’une capitale et ceux d’une petite communauté. Iqaluit est une capitale moderne dont les trois communautés culturelles sont très actives, et qui offre une gamme de produits et de services quasiment aussi large que celle d’une capitale du « Sud ».

 

Il ne fait aucun doute que vous êtes dans l'Arctique lorsque vous descendez de l'avion à Iqaluit. Les températures estivales de la ville peuvent aller de sous zéro à chaud et brumeux. Ce paysage différent, quasi lunaire, dominé au départ par l’absence flagrante des arbres, offre aux Iqalummiut des panoramas imprenables d’une beauté extraordinaire. Durant les nombreux mois d’hivers, les habitants ont accès à une variété d’activité pour tous les goûts.

 

De plus, une promenade d’une quinzaine de minutes vous amènera au parc Territorial de Sylvia Grinell où vous vous retrouverez connecté avec la nature réel et un paysage à couper le souffle.

 

L’accueil chaleureux, empressé et amical que réservent les résidents d’Iqaluit aux nouveaux arrivants les aide à s’intégrer plus facilement dans cette communauté. Tout au long de votre séjour, vous prendrez connaissance des éléments fantastiques que vous apporte la culture Inuit par leur art diversifié et par leur mode de vie.

 

 

 

Au Nunavut, les Franco-canadiens sont en minorité. Nous évaluons 10% de la population d’Iqaluit comme étant francophone. Nous devons donc constamment lutter pour conserver notre culture propre. La création de l’école et du CPE est un bon moyen utilisé afin d’éviter l’assimilation. Reste encore, par conséquent, beaucoup de difficultés pour conserver l’héritage que nous possédons. C’est à nous d’y voir et d’y trouver des moyens concrets pour conserver notre langue.

Il est intéressant d’intégrer les valeurs Inuits à nos apprentissages données aux enfants du CPE. Peu de matériel Inuit-français s’offre à nous. D’années en années, le CPE fait l’effort de s’équiper de matériel propre à la culture du nord canadien et aussi, d’en élargir ses connaissances. Il est agréable, à travers notre culture francophone, d’enrichir la culture générale du Nunavut en fournissant à l’enfant, un plus grand bagage de connaissances culturelles et linguistiques. Ceci est possible sans pour autant en ébranler le sentiment d’appartenance et d’identité de notre propre culture francophone.